Accueil | Ruissellement | Le risque inondation | Le coefficient de ruissellement

Le coefficient de ruissellement

Envoyer Imprimer

Le coefficient de ruissellement (Cr) est le rapport entre la hauteur d’eau ruisselée à la sortie d’une surface considérée  (dite “pluie nette”) et la hauteur d’eau précipitée (dite “pluie brute”).

Il est fortement influencé par l’imperméabilisation des surfaces mais aussi par la pente, le cloisonnement des surfaces de ruissellement (murs, remblais), la fréquence de la pluie ...

La présence de réseaux d’eaux pluviales l’influence en réduisant le temps de concentration et augmentant le débit de pointe.

La végétation joue aussi un rôle important puisqu’un sol paillé réduit de moitié sa valeur.

Le coefficient de ruissellement varie selon les surfaces : entre 2% (terre), 10% (sable tassé et bois), 20% (prés et champs cultivés), 30 à 50% (zones résidentielles), 40 % à 90% (bitume), 95 % (verre).


Il participe au calcul des bassins de rétention ou au dimensionnement des réseaux d’eaux pluviales.

 

Mots clés : coefficient | imperméabilisation | pluie | ruissellement

Mis à jour ( Mercredi, 18 Juillet 2012 14:20 )  

Questions récentes

Dernier journal