Matières de vidange

Matières de vidange

- - Imprimer cette page

Les boues issues des installations d’assainissement non collectif sont appelées "matières de vidange".

Ces matières sont concentrées, en partie minéralisées donc peu biodégradables, et nécessitent par conséquent un traitement adapté.

Obligation de vidange régulière

Les installations d’ANC doivent être vidangées régulièrement.

On conseille généralement de ne pas dépasser 50% du volume utile de la fosse en boues. Les particuliers peuvent s’appuyer sur l’avis du technicien chargé des contrôles de leur installation pour savoir quand faire intervenir un vidangeur.

Agrément des vidangeurs

Depuis le 7 septembre 2009, les vidangeurs sont soumis à agrément préfectoral.

Ils doivent désormais être en mesure de justifier, à tout instant, du devenir des matières de vidange dont ils ont pris la charge. Un bordereau de suivi des matières de vidange doit être établi, pour chaque vidange. Le vidangeur doit tenir à disposition de l’administration un registre de ces bordereaux et réaliser, en fin d’année, un bilan d’activité (nombre d’installations vidangées par commune, quantités concernées, destinations…).

En Seine-Maritime, les filières d’élimination des matières de vidange issues d’assainissement non collectif les plus fréquentes sont les suivantes :

  • Epandage agricole : Dans ce cas, la réglementation qui s’applique est identique aux boues d’épuration. Il est ainsi nécessaire pour le vidangeur de disposer d’un plan d’épandage et de tenir à jour un registre annuel.
  • Dépotage en station d’épuration : Les stations de Rouen, Dieppe, Elbeuf, Le Havre, Bolbec-Gruchet peuvent notamment accepter des matières de vidanges, sous conditions.

 Liste des vidangeurs agréés dans le département de Seine-Maritime


Retour aux articles