Abandon d'un forage

Abandon d'un forage

- - Imprimer cette page

Un forage abandonné constitue un point fragile qui, s’il n’est pas correctement abandonné, peut être à l’origine de pollutions des eaux souterraines.

L’abandon des captages d’eau destinée à la consommation humaine relève à la fois du code de l’environnement et du code de la santé publique.

Conformément à l’article 13 de l’arrêté du 11 septembre 2003 fixant les prescriptions générales applicables aux sondages, forages, créations de puits ou d’ouvrages souterrains soumis à déclaration, il convient de combler ces ouvrages en cas d’abandon.

Si l'ouvrage bénéficie d'un arrêté de DUP instaurant des périmètres...

Veuillez vous identifier pour consulter la totalité de l'article.

S'identifier

Vous n’avez pas de compte Premium ?
Abonnez-vous pour seulement 150€ TTC par an !

Télécharger le bulletin


Retour aux articles