Traitement des pollutions diffuses

Traitement des pollutions diffuses

- - Imprimer cette page

Jusque là préservé, le département de la Seine-Maritime connait de plus en plus de problèmes liés aux pollutions diffuses : augmentation des teneurs en nitrates et détection de pesticides qui dépassent parfois les limites réglementaires.

Des actions sont engagées dans les bassins d'alimentation des captages pour réduire ces flux de pollution. Toutefois, les actions engagées ne permettront pas d'effets avant plusieurs années. Il est donc nécessaire de mettre en place un traitement quand les teneurs ne respectent plus les limites de qualité. Les procédés de traitement sont présentés ci-dessous. 

  

Les nitrates

Dès que les teneurs en nitrates dépassent les 50 mg/l, l'eau fait l'objet de restrictions d'usage sur sa consommation.

Il convient alors de mettre en place des solutions de traitement.

Ces solutions sont plusieurs types :

  • les procédés biologiques par la dénitrification : cette méthode, nécessite une bonne maîtrise de l'exploitation et est plutôt adaptée aux grosses collectivités.
  • les procédés physico-chimiques par les méthodes d'osmose inverse et d'échange d'ions. Le coût moins élevé du procédé d'échange d'ions en fait la méthode la plus souvent retenue dans les collectivités rurales.

Les pesticides

Les principales méthodes de traitement des pesticides sont l'absorption sur charbon actif :

  • charbon actif en grain ;
  • charbon actif en poudre (à l'amont d'un traitement de type membranaire dans le cas d'un traitement de la turbidité par exemple).
     

Certains procédés de filtrations membranaires permettent également la rétention des pesticides : nanofiltration et osmose inverse.
Enfin la chloration peut aider au traitement de certains pesticides, comme les glyphosates.

Les méthodes de traitement sont à choisir selon les pesticides retrouvés. 

Arrêté préfectoral (dit "fossé") du 24 janvier 2012 étendant l'interdiction de l'utilisation de produits phytosanitaires à proximité de points d'eau + Affichage public

Site de la DISE


Retour aux articles