Dispositif de surveillance SARS-COV2

Restons connectés

Suivez toute notre actualité sur les réseaux sociaux ou avec notre flux RSS :

S'abonner à la newsletter

Pour ne rater aucune de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Dispositif de surveillance SARS-COV2

- Imprimer cette actualité

Le dispositif de surveillance du SARS-COV2 dans les eaux usées est enfin disponible !  

Initié en avril 2020 suite à la dégradation de la situation sanitaire, le réseau Obepine s’attache à suivre depuis plusieurs mois une trentaine de stations d'épuration par des prélèvements bihebdomadaires.

A terme, ce réseau a pour objectif d’analyser la progression du virus sur 150 sites de traitement répartis en métropole et en outre-mer.  

Les premières données et leurs analyses issues de ces suivis sont dès à présent disponibles au public sur le site Internet du réseau Obepine.

En Normandie, les données sont disponibles pour les STEP suivantes : Dieppe, Fécamp, Etretat, Forges-les-Eaux, La Tréport, Le Havre et Rouen. 

Les courbes sont présentées sous la forme d’un indicateur de tendance pour le suivi de l’épidémie par une quantification des génomes viraux dans les eaux usées. 

La plage de valeurs de ce dernier varie entre 0 - qui représente le seuil de quantification des analyses - et 150, qui correspond à la valeur maximale analysée sur l’historique des prélèvements.

L’indicateur peut également prendre des valeurs négatives, ce qui permet de mettre en évidence des périodes où la circulation du virus était suffisamment faible pour être considérée comme inférieure au seuil de quantification des analyses.  

On peut considérer que :

  • En-dessous de 60 l’indicateur représente une circulation à bas bruit dans la population ;
  • Entre 60 et 80, l’indicateur représente une circulation moyenne dans la population ;
  • Au-dessus de 80, l’indicateur représente une circulation importante à très importante dans la population. 

Enfin, un Indicateur de Précision de Qualité des Données Expérimentales, référencé IPQDE dans la suite du document, apporte des informations sur le degré de précision des données. Il varie de 1/5 à 5/5 selon la convention suivante : 

  • 1/5 : la donnée est “brute” en considérant un débit moyen pour la station, 
  • 2/5 : la donnée est “enrichie” en modulant la donnée 2/5 par les données réelles de débit en station, 
  • 3/5 : la donnée est “modulée” en prenant en compte la pluviométrie et autres facteurs hydrauliques, 
  • 4/5 : la donnée est “affinée” en affinant la donnée 3/5 par la prise en compte des facteurs physico-chimiques de la station, 
  • 5/5 : la donnée est “validée” par la prise en compte de toutes les données disponibles y compris les données de mouvement de population ou autres données plus fines. 

Retour aux Actualités