Stratégies de gestion de l’eau face aux impacts du changement climatique

Restons connectés

Suivez toute notre actualité sur les réseaux sociaux ou avec notre flux RSS :

S'abonner à la newsletter

Pour ne rater aucune de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Stratégies de gestion de l’eau face aux impacts du changement climatique

- Imprimer cette actualité

Face à l’augmentation des températures qui pourraient dépasser +4°C et la baisse des précipitations estivales à horizon 2100 en France, il est probable que certains territoires français soient au cours du XXIème siècle plus durement et plus fréquemment touchés par des épisodes de sécheresse l’été.

Cela aura pour conséquence une moindre disponibilité des ressources en eau dans les rivières et un impact sur les nappes. Véritable bien commun, l’eau est indispensable à de nombreux usages : les activités économiques (agricoles, industrielles, touristiques), les besoins en eau potable de la population locale et ceux inhérents à la préservation de la qualité des milieux aquatiques. La rareté de cette ressource naturelle pourrait entraîner des conflits qu’il faut anticiper.

Autour d’un consortium scientifique porté par INRAE et rassemblant de nombreux acteurs de la recherche (Météo-France, BRGM, ENS-PSL, Sorbonne Université, IRD, CNRS et EDF), le volet scientifique du projet sera consacré à évaluer l’impact du changement climatique sur la ressource en eau sur l’ensemble du XXIe siècle et dans la France Métropolitaine. Ces données (séries temporelles et indicateurs hydrologiques) seront produites sur la base de scénarios contrastés d’émission de gaz à effet de serre et d’un ensemble de modèles climatiques et de modèles hydrologiques qui permettront d’estimer les incertitudes, en s’appuyant sur une méthodologie commune sur l’ensemble du territoire.

Le second volet du projet Explore2, coordonné par l’OiEau, ambitionne de renforcer la concertation avec les utilisateurs des résultats (comités de bassin, agences de l’eau, collectivités, bureaux d’étude). Ils permettront aux territoires d’initier des démarches prospectives territoriales sur les usages de l’eau et les conditions de sa gestion durable, et de mettre en place des mesures d’adaptation adéquates. Ainsi, ces nouvelles projections hydro-climatiques seront très utiles pour la révision des schémas directeurs d’aménagement et de gestion des eaux qui débutera en 2025, l’élaboration des 100 « projets de territoire pour la gestion de l’eau » à horizon 2027, la révision des Plans climat air énergie territoriaux en 2023 et l’élaboration des programmes d’actions de prévention contre les inondations.

Des activités de sensibilisation, de communication et de formation seront donc organisées pour différents panels d’utilisateurs, en lien avec le projet LIFE Eau & Climat également coordonné par l’OiEau. De plus, un comité d’utilisateurs sera constitué avec un focus sur l’outre-mer et permettra un échange régulier entre les gestionnaires de la ressource et les scientifiques afin d’identifier précisément les besoins des utilisateurs et de garantir la bonne compréhension des résultats des projections hydro-climatiques réalisées par les scientifiques. 

L’ensemble des résultats seront également mis à disposition sur un portail de services hydro-climatiques dédié à l’eau, développé sur le même modèle que le portail actuel DRIAS « Les futurs du climat », qui diffuse pour la France des informations climatiques régionalisées. Une première version de cette extension « DRIAS-Eau », créée dans le cadre du projet LIFE Eau & Climat, sera opérationnelle début 2022, avant une version finale en 2024.

Site Internet du projet Explore2

Retour aux Actualités