Leptospirose

Leptospirose

- - Imprimer cette page

La leptospirose est l’une des premières zoonoses mortelles dans le monde.

On compte 1 million de leptospiroses sévères par an dans le monde avec un taux de mortalité de 5 à 20%, bien loin devant la dengue.

La France est l’un des pays industrialisés qui a l’incidence la plus élevée de leptospirose. Plus de 85% des cas documentés n’avaient pas voyagé le mois précédent l’apparition des symptômes. La très grande majorité des cas était de sexe masculin.

On constate actuellement une recrudescence importante de la maladie en France métropolitaine, avec le doublement des cas depuis 2014 (de 300 à 600 cas par an), notamment en raison du réchauffement climatique. En octobre 2016, deux détenus de la prison de Fresnes ont été atteints de leptospirose. En 2013, un chasseur est décédé suite à contamination par un rongeur.

La maladie

La maladie est due à une bactérie : la « leptospire », bactérie très fine, souple et mobile.

Les bactéries sont très résistantes dans l’eau et la boue, où elles peuvent survivre jusqu’à 6 mois, avec une durée maximale dans un sol saturé d’urine (180 jours).

Elles survivent 35 jours dans un sol mouillé, 28 jours dans l’eau du robinet Ph7, 10 jours dans les ordures, 2 jours dans l’eau du robinet Ph5, à peine 1 jour dans l’eau de mer.

La contamination

La contamination se fait par contact avec un animal (qu’il soit vivant ou mort) ou avec l’environnement (en particulier l’eau/la boue) souillé par l’urine d’animaux. 

Elle est...

Veuillez vous identifier pour consulter la totalité de l'article.

S'identifier


Retour aux articles