Redevances d'assainissement non collectif

Redevances d'assainissement non collectif

- - Imprimer cette page

Les redevances d'assainissement non collectif comprend une part destinée à couvrir les charges de contrôle et éventuellement une part destinée à couvrir les charges d'entretien de l'installation.

Contrôles (obligatoire)

La mission obligatoire de contrôle donne lie au paiement de redevances liées aux opérations de contrôle :

  • De la conception,
  • De l'implantation et de la bonne exécution des travaux,
  • Du bon fonctionnement des installations.

Elles sont calculées en fonction de critères définis par l'assemblée délibérante et tenant compte notamment de la situation, de la nature et de l'importance des installations.

Le montant de la redevance doit être proportionné au coût de la prestation rendue.

Une tarification différente peut être appliquée :

  • pour le contrôle de conception ;
  • pour le contrôle périodique de bon fonctionnement;
  • pour le contrôle en cas de vente d'immeuble (notamment eu égard aux délais souvent restreints de demande de tels contrôles quand le dernier rapport date de plus de trois ans).

La part de la redevance d'assainissement non collectif relative au contrôle de la conception, de l'implantation et de la bonne exécution des installations, est facturée au propriétaire de l'immeuble.

De plus, des redevances pour contre-visite ou pour déplacement inutile du SPANC peuvent être mises en place.

Entretien (facultatif)

La part relative à l'entretien n'est due qu'en cas de recours au service d'entretien par l'usager et doit être facturée après service rendu.

Veuillez vous identifier pour consulter la totalité de l'article.

S'identifier

Vous n’avez pas de compte Premium ?
Abonnez-vous pour seulement 150€ TTC par an !

Télécharger le bulletin


Retour aux articles